Back to top

X-PRESSION

X-Pression était un projet de sensibilisation dans le cadre d’une « initiative jeunes »  (youth in action) face aux problèmes et phénomènes de société, tels que :
- Racisme,
- Discriminations (en tous genres),
- Intolérance,
- Violence (sous toutes ses facettes) et
- l‘influence d’un groupe sur un individu
Le projet était divisé en deux grandes parties:
- la partie „musical“
- la partie „photo/vidéo“
qui se déroulaient parallèlement et qui se retrouvaient à certaines reprises.

Le projet „musical“ ciblait la création de plusieurs chansons dans lesquelles différents styles de musique se rencontrent et harmonisent entre eux (hip hop, rap, rock, jazz,…). Les chansons sur le thème de la violence étaient rédigées et enregistrées en studio (Rockhal) par les jeunes.
Le projet „photo/vidéo“ ciblait la création d’un court métrage et d’une dizaine de photos. Ce court métrage a entièrement été rédigé et réalisé par les jeunes participants.
Le rôle du jeune photographe était de chercher 15 prises de vue sur le thème de la violence, de les mettre en scène (avec des jeunes figurants) et de les photographier.

Activités „musical“:
- Atelier « Rédaction texts » & « Création Beatz » & «  Expression verbale » & « Beat Box » & « Formation: Les métiers de la musique, Recording Essentials 1, Logic Pro 9, ... » & « Enregistrements au sein du Studio (Rockhal) »
Activités „vidéo/photo“:
- Atelier « Rédaction du scripte / storyboard » & « Tournage du film » & « Montage du film» & « Photographie»
La soirée X Pression avait eu lieu le 11 décembre 2010 au Centre Civique d’Hesperange et a donné aux jeunes la possibilité de s’exprimer sur scène et de s’ouvrir sur l’extérieur.

Un impact local a été réalisé lors de la collaboration avec la police, la commune de Hesperange et leurs habitants tout comme lors de l’utilisation des infrastructures et du matériel de la commune, du SNJ et de la « Rockhal ».
Avec la diffusion des CD/DVD (2500 pièces) réalisés lors du projet un impact durable a été créé (les CD/DVD ont été présentés et distribués lors de manifestations locales et nationales).
Vu que le thème de la violence restera toujours actuel, on serait heureux de constater un changement dans l’attitude des jeunes envers la violence et dans la résolution de conflits entre les jeunes.