Back to top

The Song of the Shells

Le film traite sur le sujet hautement actuel de la migration de jeunes demandeurs d’asile mineurs sans accompagnement en Europe. Le Conseil de l’Europe estime le nombre de ces jeunes à environ 24.000 en 2015. Le film focalise sur le destin de deux frères et sœurs africains, interprétés par Jerusalem et Abel Worku, en cheminement à travers l’Europe à la quête de leur oncle.
Le film est en amharique (dialecte tribal africain) et sous-titré en Français et en Anglais.
Le film a été réalisé avec le soutien de Feierblumm asbl et de la radio socio-culturelle 100,7.
‘Je voulais attirer l’attention du public sur les jeunes demandeurs d’asile non-accompagnés. Je voulais aller au-delà des simples statistiques et montrer que derrière le nombre se cache des vrais visages, des vrais destins et des histoires’, explique Lukas Grevis, jeune réalisateur talentueux, qui s’est fait remarquer en remportant deux fois en consécutif le prix du meilleur film du Festival CréaJeune, festival du jeune film de la Grande-Région (en 2014 avec ‘The Adventure of Mount Hope’ et en 2015 ‘The silent Gardener’)  
Objectifs:
- créer un film qui montre la situation des refugiées non-accompagnée
- faire un court-métrage semi-professionnelle avec des jeunes engagés

Activités:
- pre-production d´un tournage semi-professionnelle
- production (tournage, organisation) du tournage
- post-production (coupage du film, colorgrading, sous-titrage)
- distribution (communication, organisation d´une avant-première, submission aux festivals)
Impact
- les jeunes impliqués comprennent mieux la situation complexe et dramatique de la crise de refugiées
- aperçu dans la création d´un film