Back to top

Cours d’appui aux élèves d’origine capverdienne

En partenariat avec l’association « Comité Spencer, des élèves de  l’Athénée se sont proposés de donner des cours d’appui à des élèves d’origine capverdienne qui vivent au Luxembourg. Les jeunes Capverdiens ne maîtrisent souvent pas la langue allemande, langue véhiculaire dans l’enseignement primaire, ils ne connaissent guère les rouages du système éducatif luxembourgeois et accumulent ainsi les retards scolaires. 

En 2013 et 2014, une quinzaine de «  couples » de correspondants se sont vus  régulièrement à l’Athénée pour ces cours d’appui. Les élèves « enseignants » étaient en contact permanent avec les parents de leurs « élèves » pour mesurer et adapter la progression scolaire. Une évaluation a été faite à la fin de chaque trimestre sur base des bulletins. Dans l’ensemble, les résultats scolaires se sont nettement améliorés. Le projet a certes pour objet d’aider des élèves d’origine capverdienne dans leur cursus scolaire, mais il vise aussi à rapprocher deux communautés culturelles vivant ensemble au Grand-Duché. 

Il a l’avantage de mettre en avant des compétences sociales des jeunes « enseignants » et leur permet d’acquérir une expérience dans le métier d’enseignant, utile pour ceux qui se destinent à une profession dans l’enseignement. 

Ce projet a servi de modèle à un certain nombre d’autres lycées qui ont pris l’initiative de donner des cours d’appui selon le même modèle. Grâce aux contacts ainsi noués , l’Athénée a mis sur pied un projet de coopération avec le lycée « Escola Secundária António Silva Pinto » de Santo Antão, Cap Vert. Ce projet est axé sur les volets éducatif, social et écologique et est cofinancé par le MAE