Back to top

Construction d’une salle de classe à Danto

Notre projet consiste à emmener au Bénin des jeunes Luxembourgeois, de les associer à des jeunes béninois pour qu‘ils effectuent ensemble des actions humanitaires.

En Août 2013, 10 jeunes ont séjourné  à Porto-Novo pour construire une salle de classe pour l’école maternelle de Danto. Les jeunes sélectionnés sont, en priorité, des enfants défavorisés, en échec scolaire, provenant de familles peu aisées. Nous estimons que ces jeunes, malgré leurs résultats scolaires médiocres, ne sont pas forcément les moins bons élèves qui soient, mais que ce sont surtout les élèves qui ont la plus mauvaise opinion d’euxmêmes ! 

Le but du projet est d’essayer de faire changer l’état d’esprit de ces jeunes, de leur prouver que :

  • ils sont capables de s’organiser,
  • ils peuvent atteindre un objectif déterminé,
  • ils sont utiles,
  • ils ont des choses à donner à la société et, inversement, la société à des choses à leur donner.

Le projet se déroulant en Afrique parmi les plus démunis, il permet aussi à ces jeunes de relativiser leurs conditions de vie, d’avoir un autre regard sur eux même et sur notre société et de prendre conscience de l’importance de certaines contraintes jusqu’alors rejetées.

« Last but not least », ce projet permet à des écoles béninoises de disposer de matériel permettant un meilleur accueil de leurs élèves. Les impacts du projet sont multiples. Ce ne sont pas seulement les jeunes du Luxembourg qui profitent de ce projet, mais c’est aussi tout un quartier Béninois.

Le fait de faire travailler ensembles des personnes si différentes apporte un réel échange culturel qui change définitivement la perception des différents protagonistes.